Get Adobe Flash player

Stage 2012 Brommat

Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

L’arrivée des participants s’échelonne sur l’après-midi du dimanche et chacun reçoit la clef de son logement en se présentant à l’accueil. Nous découvrons ce site perché au-dessus du village de BROMMAT, entouré de forêt et de verdure. Les voitures restent sur le parking toutes les installations sont accessibles en moins de 5 minutes de marche : l’accueil, le restaurant, les tennis, la balnéo, le dojo, le bar, le parcours de santé, les logements…
Nous sommes regroupés dans de petits logements de deux personnes à l’extrémité du village.
Petit détour par le dojo pour y découvrir un magnifique tapis. C’est sûr, nous aurons suffisamment de place.
C’est déjà l’heure du pot d’accueil puis du dîner. Buffet d’entrées, plusieurs choix de plats et buffet de fromages et desserts. La soirée se termine par une présentation du village de vacances et de l’équipe d’animateurs par le directeur du site. Enfin un feu d’artifice est tiré de BROMMAT. Nous sommes aux premières loges pour en profiter. Voilà un accueil plutôt réussi.
Le lendemain le programme du stage est dévoilé par Claude Levannier. Surprise de dernière minute, il nous faut un challenge supplémentaire. Comme Claude a déjà pensé à tout, c’est décidé : 1 000 Uchi komi minimum à répartir sur la semaine, en plus du programme.
Cette première journée nous permet de revenir sur les bases des déplacements et de toutes les techniques c'est-à-dire le Tsukuri, le Kusushi et le Kake.
En dehors des tapis nous posons également les bases de notre organisation. Apéritif sur la pelouse avant le dîner, premiers essais des Jacuzzis à la balnéo, discussions en terrasse avec cafés et bières, les kimonos sèchent sur les pelouses…
Le rythme s’accélère et une place plus importante est laissée aux randori dès le lendemain. Nous abordons les esquives et les enchaînements. Preuve que les courbatures sont déjà là, la balnéo est prise d’assaut par les judokas.
Jacuzzis, jets massants et sauna font le bonheur de tous. C’est un vrai régal.
Nous profitons d’un temps magnifique et les discussions traînent en longueurs. Nous apprécions ces moments et faisons plus ample connaissance. Les clubs de Châtres, Bonneval, Royat, Tourlaville et Paris sont représentés.
Mercredi le travail est plus personnel et centré autour du Tokui waza, et des trois directions.
L’après-midi de repos arrive au bon moment. Certains iront visiter les vieilles pierres à CONQUES, d’autres essaieront le canyoning dans les gorges du Lot. Notre ami Tom arrive du Luxembourg en soirée pour se joindre à la seconde partie du stage.
Le lendemain le judo reprend de plus belle. C’est le travail en simultané, les contre-attaques suite aux esquives et enfin les confusions.
Mais c’est aussi le déjeuner en plein air au sommet de la colline avec vin et barbecue… Le paysage est splendide et le soleil cogne fort. Obligé de décaler d’une bonne heure la reprise sur le tatami. Mais enfin tout le monde est présent.
Le vendredi arrive déjà. Avant de clôturer le stage nous finissons avec une partie sur le Go no sen et le Sen no sen, sans oublier bien évidemment d’atteindre notre objectif de 1 000 Uchi komi.
C’est déjà le moment de clôturer le stage et de faire un premier bilan à chaud.
De l’avis général ce stage est une réussite.
Le bon équilibre entre le travail technique et les randori ainsi que l’intervention de professeurs différents ont été appréciés.
L’esprit et l’ambiance conviviale entre les participants ont permis de passer une semaine très agréable. Le travail en souplesse et l’insistance à réaliser de vrais randori et non des compétitions ont contribué à la réussite de ce stage.
Enfin le lieu du stage a reçu l’approbation de tous. La qualité de l’accueil, la tranquillité du site et l’accès à des installations comme la balnéo sont inédits
Il n’était pas facile de relancer notre stage annuel d’été après autant d’années d’arrêt. C’est un challenge supplémentaire de rempli. On doit encore remercier Denise de nous avoir indiqué cette adresse. Réservé un créneau pendant les congés d’été est toujours un casse-tête. Merci à tous d’avoir contribué à la réussite de ce premier stage et l’on espère bien vous retrouver l’année prochaine.

Nous avons déjà réservé pour l’été prochain entre le 22 au 27 juillet 2013.